Candace NKOTH BISSECK, Bâtisseuse de carrières dans le numérique.

Par Her Beauty Magazine
Candace Nkoth Bisseck jeune femme Experte en économie numérique et bâtisseuse de carrière, aime se présenter comme une africaine citoyenne du monde, passionnée de voyages, d’innovation et de développement personnel. Candace Nkoth Bisseck entrepreneure numérique est le portrait de notre semaine.

Son travail se situe à l’intersection de l’entrepreunariat numérique, de l’accompagnement professionnel (missions de conseil, coaching, et formations) et du développement vers international, avec un intérêt particulier pour le développement des femmes. 

Apres avoir travaillé comme consultante dans les domaines du numérique et de l’innovation en Europe en Asie, et en Afrique, Candace Nkoth Bisseck a par la suite dirigé au Cameroun une startup de commerce en ligne qui devient par la suite un produit du géant africain de ventes en ligne Jumia. 

Aidant des milliers d’entrepreneurs locaux à générer des revenus supplémentaires, en les formant à utiliser Internet et les outils du numériques , pour vendre au-delà de leur magasin physique et au-delà de leur ville. Ce travail d’équipe lui a value la reconnaissance de la part de la presse et de plusieurs acteurs clés du secteur. Entre autres, elle a eu l’honneur d’être classée au premier rang d’un palmarès Forbes de 30 jeunes acteurs du changement africains. Depuis 2015 Candace Nkoth Bisseck collabore avec des institutions telles que les Nations Uniesl’OMC et différents gouvernements dans le périmètre du numérique comme levier de développement. 

Passionnée de transmission, elle aide des femmes ambitieuses originaires de pays en développement dans la construction de leur success story professionnelle et entrepreneuriale.  Notamment par du coaching, et des ateliers de formation, entre autres. Ceci à travers son entreprise Black Roses Mentors.

Par ailleurs Candace Nkoth Bisseck a animé des ateliers à destination de femmes professionnelles, pour des organisations telles que l’Oréal et Caterpillar, dirigé pour les Nations Unies, une initiative (eTrade for Women) ciblant les femmes entrepreneures numériques.
Son investissement dans le développement professionnel au féminin lui a value de recevoir en 2017 le prix McKinsey Next Generation Women Leaders.

Elle a ainsi pu réaliser son rêve d’étudiante:  apprendre et travailler pour l’Université de Stanford. Au sein du programme Stanford Seed , en qualité de coach-facilitatrice. Labas, elle a animé des ateliers et accompagné des dirigeants de PME africaines de différents secteurs.
Des ateliers qui permettent aux dirigeants de développer leurs entreprises par l’innovation. Plusieurs années auparavant, en marge de ses études à l’ESSEC de Douala au Cameroun, et de son travail en France, elle a créé son activité de coaching à destination des étudiants et candidats en écoles de commerce, les aidant à affiner leurs projets professionnels et leur communication.

Candace Nkoth Bisseck a reçue: le prix de la meilleure innovation CPI 2010 pour une offre de services numériques à destination de la poste française; elle a aussi obtenu le prix du Jeune Cadre Dynamique  de l’année 2016 par l’Association Jeunesse Camerounaise for le Développement;

A nouveau remarquée grâce à son travail, elle obtient un second prix McKinsey Next Generation Women Leaders 2017 pour un projet de service de coaching en ligne à destination des femmes.
Membre du programme sélectif « Leaders Africa » lancé par la Fondation Obama en 2018, « Returning leader » (mentor) en 2019, Candace Nkoth Bisseck est pour nous une leader née , une fleur en pleine éclosion, un model pour les nouvelles generations d’actrices de la tech.

You may also like

Laisser un commentaire