La croissance des instituts de beauté

Par Titti FREEMAN

Dans un monde ou l’apparence physique est jugée à la seconde et sans mesures, prendre soin de soi est devenu la préoccupation première de tout le monde. Chez les femmes c’est bien connu , mais on remarque que les hommes, même les plus viriles ne sont pas en reste.


Au Cameroun particulièrement, l’intérêt grandissant accordé à la beauté est remarquable, à travers la montée en puissance des instituts de beauté. Il est désormais presque impossible de faire un pas sans en croiser un ! Comme des champignons, ces établissements de bien être poussent dans le pays au grand bonheur des consommateurs.

On remarque dans les capitales , une croissance considérable d’établissements de mise en beauté, au point où certains partagent la même entrée ou le même pallier.  Les services sont mixtes et les 2 genres (masculin et féminin) n’ont aucun mal à coexister dans cet environnement.
Face à la concurrence grandissante, certains font le choix de la spécialisation. Et si la plus part misent sur le confort et la déco pour attirer leur clientèle , d’autres ont choisi de tout mettre dans la qualité de service.

Vous retrouverez donc des Bars à ongles où on ne traite que de la beauté des pieds et mains. Ex @nailartcameroun , @nailfies.cm

Des centres d’esthétique / Spa où la priorité est donnée aux soins du visage et du corps. Ex: @beautyhouse_by_joycymakeup @tropixbeauty_spa


Des visagistes professionnels qui vous sublime le regard grâce aux nouvelles techniques chirurgicales ou non. Ex: @institut_eyliam @beewomanly_brow_and_lashes

Et puis en dernier nous avons ceux qui optent pour le tout en 1. En plus des services beauté se permettent un espace shopping peut être pour plus de rentabilité. Ex: @leloftcmr

Et plus encore …

On se demande quand même quelle est la formule la plus avantageuse, le tout en un mixte ou la spécialisation qui certes diminue la cible, mais vous fait moins de charges.


Les avantages…

Au-delà contribuer à rehausser la beauté, ces établissements se révèlent être aujourd’hui un business fleurissant au regard de la constance et de l’indispensabilité du secteur d’activité. Un marché que sont prêts à conquérir les jeunes entrepreneurs camerounais qui ne s’y lancent plus uniquement par passion mais aussi et surtout dans le but de faire des chiffres.
Pour les beauty addicts aussi il y’a beaucoup d’avantages, comparaison de prix, choix multiples, services échelonnés.

Les problèmes…

Ce qui rend La main d’œuvre qualifiée de plus en plus rare. Et si vous décidez de former , vous prenez vite le risque de vous créer un nouveau conçurent dans la rue d’à côté. Même si la concurrence permet d’évoluer , certains professionnels font face à une concurrence déloyale de par leur confrères, qui s’amusent souvent à se piquer du personnel.

  • les employés qui ne savent pas respecter leurs limites et se familiarisent un peu trop avec les clients avec l’ambition d’en faire un client à domicile,
  • les clients qui pour ne pas « vous enrichir » prennent les numéros personnels des employés pour des services à domicile non comptabilisés.
  • les charges, plus vous voulez du confort plus vous augmentez votre qualité d’espace et de service.
  • la non fidélisation des clients qui en proie aux multiples offres , se vendent souvent au moins chère.

Quoi qu’il en soit, il faut dire que ces instituts de beauté qui existent pour toutes les bourses, permettent de developer une économie locale, diminuer le taux de chômage, favoriser l’accès à une formation professionnelle ce qui contribue énormément à l’émancipation de la jeune femme qui aspire à être indépendante financièrement.
Et c’est  devenus pour certains, un lieu de rendez-vous hebdomadaire incontournable. Dans le quel ils prennent soin à la fois de leur beauté extérieure et intérieure.

You may also like

Laisser un commentaire