MANUELLA TATOU, raconte son quotidien de multi-mumpreneur Africaine de la diaspora

Par Elisabeth Leila BILOA

Au lendemain de la célébration de la fête des mères, Manuella Tatou jeune mère de deux magnifiques enfants, nous raconte son quotidien entre vie de maman , entrepreunariat et vie associative. Découvrez les aventures trépidantes d’une Mum-preneur Africaine de la diaspora

Sa jeunesse lui permet d’insuffler une vision particulière au service de la coiffure à domicile. Manuella , camerounaise vivant en France,   est la promotrice de « tresses à la maison ». Egalement présidente d’une association d’empowerment des jeunes filles noires (ou métisses); Cette multi-mumpreneur fait partie de cette génération de femmes qui s’autorisent à rêver, à tenter leur chance sans s’autocensurer. Rencontre avec une femme au foyer qui se lève aux aurores pour marquer son temps. 

Parlez-nous un peu de vous. Qui est Manuella    ?

Manuella  est une femme au foyer, j’ai 31 ans, mère de 2 enfants (une fille de 5 ans et un garçon de 2 ans) et titulaire d’un Master en commerce International de l’Université de Paris-Sorbonne. Je suis également Multi-mum preneur. 

C’est quoi une Multi-mumpreneur ?

Je définis une multimumpreneur comme quelqu’un qui a plusieurs enfants et plusieurs activités en même temps.

Nous avons un peu parlé de vos activités dans le propos introductif. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Comme vous l’avez précisé, je suis la promotrice d’une entreprise qui s’appelle ‘’ tresses à la maison ‘’, et qui permet aux mamans de s’offrir des services de coiffeurs professionnels pour leurs enfants, tout en restant chez elles. A côté de cela, je crée régulièrement du contenu pour ma page Instagram : Megnedetam où j’amène mes abonnés à découvrir l’Afrique à travers la parentalité à l’africaine et le Lifestyle.

Sur cette plateforme, je permets également aux mamans africaines ou européennes de (re)découvrir les merveilles de l’Afrique. Suite aux propos racistes que ma fille a subit à l’école, j’ai créé une association pour l’empowerment des filles noires et métisses afin de promouvoir leur inclusion dans la littérature jeunesse. Mais aussi, pour promouvoir un discours anti misérabiliste des réalisations de la femme noire dans la littérature jeunesse et l’histoire. 

C’est quoi la journée type d’une multimumpreneur ? 

  • 6h30               : réveil et préparation du petit déjeuner des enfants et de la journée. 
  • 7h30               : réveil de la grande, je la prépare pour sa journée
  • 8h15               : départ pour l’école
  • 9h30               : réveil du petit on se prépare pour les activités du matin
  • 12h30              : retour des activités et repas
  • 13h30 – 16h     : sieste du petit, J’en profite pour avancer dans mes tâches ménagères
  • 16h30              : Sortie d’école pour la grande + goûter express
  • 17h – 18h         : activités périscolaires
  • 18h30 – 20h30  : Bain + diner + lecture de l’histoire du soir et puis dodo
  • 20h30 – Minuit  : Je travaille sur le contenu à poster, je réponds à mes mails et j’avance sur mes dossiers en cours.

Comment on arrive à rester femme et à garder la forme avec un tel programme journalier ?

J’ai la chance d’avoir ma famille qui n’est pas trop loin, donc je n’hésite pas à me faire assister quand cela est possible. Ça m’aide bien pour me ressourcer. Je suis dans un état d’esprit où j’ai vraiment envie de vivre la vie que j’ai choisie, de faire grandir ma famille en même temps que mes activités. En gros, je ne me plains pas. J’arrive assez bien à naviguer entre toutes ces facettes de ma vie de mumpreneur.

Un dernier mot pour nos lecteurs ?

J’espère que toutes les mums qui suivent Her beauty magazine ont passé une bonne fête des mères. Bien du courage à toutes mes collègues mumpreneurs.  N’hésitez pas à faire un tour sur mon site (www.megnetatou.com/ndlr) et de vous abonner à ma page Megnedetam pour suivre les aventures (trépidantes) d’une Mumpreneur Africaine de la diaspora.

You may also like

6 commentaires

Tasse gagne leo cedric 31 mai 2021 - 19 h 12 min

MAGNIFIQUE!!!!!!!!

Repondre
KUATE KAMGA 31 mai 2021 - 19 h 38 min

Oh quelle interview inspirante !
Je suis moi même en passe de faire partie de la famille des « mums » et le parcours de Manuella donne envie de se surpasser pour vivre, je la cite, « la vie que l’on a choisie ».
Je souhaite du courage et j’apporte tout mon soutien à Manuelle dans toutes ses activités.

Repondre
KUATE KAMGA 31 mai 2021 - 19 h 46 min

Oh qu’elle interview inspirante !
Je suis moi même en passe de faire partie de la famille des « mums » et Manuella, de part ses diverses expériences, donne vraiment envie de se surpasser pour vivre, je la cite, « la vie que l’on a choisie ».
Je souhaite beaucoup de courage et apporte tout mon soutien à Manuella dans toutes ses activités !

Repondre
Armel 1 juin 2021 - 18 h 11 min

Manou au top

Repondre
Jeanine Koutet Sandjo 4 juin 2021 - 10 h 21 min

Je te souhaite beaucoup de courage ma belle tu es exemple pour tes jeunes sœurs qui ont besoin d assurance pour pouvoir prendre leur vie en main et prouver leur savoir faire à la société tu es adorable que du bonheur dans ta vie et tes projets

Repondre
Aïssa Kone 9 juin 2021 - 21 h 36 min

Superbe article c’est un plaisir de voir des femmes comme elle réussir à tout gérer , merci pour l’inspiration !

Repondre

Laisser un commentaire