Portrait de MELISSA VERNET, aka DJ MEL V.

Par Js

Cette semaine nous allons à la découverte d’une jeune femme au talent et à la personnalité affirmée qui de plus en plus se fait un nom dans le milieu très particulier des DJ. Camerounaise de par sa mère, et installée en Côte d’Ivoire, Mélissa Vernet plus connue sous le nom de Mel V nous a ouvert les portes de son parcours et de ses ambitions. Portrait !

Lorsqu’au début de notre entretien nous lui avons demandé de se présenter en quelques mots et de la façon la plus complète possible, elle nous a répondu sourire aux lèvres :

«  Je suis Mel V. Je suis franco-camerounaise, née en France dans la petite ville de Clermont-Ferrand. Je n’ai jamais aimé l’école. J’ai arrêté très tôt, 8h collée sur une chaise à écouter une personne qui n’aime pas elle-même sa vie, leur système ne me convenait pas »

Elle nous confie qu’elle avait besoin de voyager, de découvrir de nouvelles choses et de «vivre la vraie vie ». En seulement quelques mots, elle nous aura permis de découvrir la femme pleine de vie, authentique et pleine d’audace qu’elle est. Une femme qui très vite a su s’affranchir des dogmes et des règles  que peut parfois nous imposer la société. 

A 18 ans Mel V va vivre en Espagne, un an plus tard elle allait s’installer à Paris « fauchée comme jamais » mais très déterminée. Pour pouvoir joindre les deux bouts, elle n’hésite pas à exercer comme mannequin, vendeuse ou encore serveuse.

Adepte d’aventures et de découvertes, elle passe presque une année à Santiago au Chili entre 2015 et 2016, en 2019, elle découvrait Abidjan la capitale ivoirienne qu’elle ne quittera plus. Au rang des nombreuses passions de Mel V, on compte la musique, cet art qui dit-elle la fait se sentir vivante et dont la passion lui a été transmis par ses parents.

« Mes parents ont toujours écouté de la musique de qualité et très diversifiée. Ils m’ont transmis cette passion, je leur en suis reconnaissante et j’en suis fière. Ma passion pour la musique a une histoire, c’est une histoire de famille, une histoire d’amour ».

Fascinée par l’activité de DJ, MEL V se lance dans la musique et non pas derrière un micro mais derrière des platines. En 2018 elle s’offre enfin ses premières platines et démarre ses activités en France avant de s’installer un an plus tard à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Elle multiplie les prestations remarquée et se hisse ainsi parmi des DJs les plus prisés de la capitale ivoirienne. Ce qui lui permet de rejoindre plus tard, l’équipe de talk-show 100% féminin Le Chœur des femmes  diffusé sur Canal+ELLES.

Une belle opportunité pour elle qui pense qu’une émission africaine présentée par des femmes et diffusée à travers le monde est quelque chose de très important quant à l’évolution de la femme africaine et des mentalités.

Si Mel V fait peu à peu son nid en CIV, elle reste encore très peu connue du public camerounais, elle qui pourtant est née d’une mère camerounaise. Elle affirme vouloir découvrir le Cameroun et se familiariser avec ses origines, qu’elle ne saurait négliger.

« Ma mère est née à Bafou et a vécu une partie de son enfance là-bas mais l’histoire fait que je n’y suis pas encore allée pour des raisons personnelles, j’aimerai beaucoup découvrir, beaucoup apprendre, ce voyage est attendu depuis longtemps et sera très important à ma vie, je découvrirais une partie de moi »

Mélissa, fière d’avoir héritée de l’âme de guerrier et de vainqueur propre aux camerounais, se vante sans crainte de la qualité de la gastronomie camerounaise, car pour elle : «Manger c’est la vie et on fait ça très bien chez nous ».

Aujourd’hui une des figures féminines africaines dans le monde très masculin des  DJs, Melissa regrette que le sexisme reste malgré tout encore très présent dans l’industrie musicale.

« J’ai l’impression qu’aujourd’hui une artiste se doit de s’engager pour être écoutée, elle ne peut pas simplement être artiste, elle doit prouver (aux hommes) ce qu’elle vaut alors qu’eux mêmes ont oublié d’où ils venaient, c’est triste».

Elle reste malgré tout optimiste et compte à son niveau continuer à promouvoir la musique africaine et à contribuer à faire connaître l’activité des Dj africains à travers le monde.

You may also like

Laisser un commentaire