Septembre de toutes les histoires: Ma vie scolaire

Par TAO
“L’école mon ami”. J’avais 3 ans quand je l’ai rencontré. J’en ai bien plus aujourd’hui. Pendant plus de 16 ans, nous avons ri des mêmes histoires, dormi du même sommeil, respiré du même souffle. Je cherche d’autres expressions pour dire ce que nous étions l’un pour l’autre. Mais le bonheur ne se raconte pas ; il se vit. La vie scolaire quel moment!

La rentrée scolaire c’est là que commence mon ton histoire et celle de plusieurs qui prennent le chemin de l’école. C’est aussi une nouvelle page pour ceux qui reprennent ce chemin.  L’histoire, c’est celle de la première rencontre, pour les nouveaux. La continuité d’une belle idylle pour les promus en classe supérieure.  Une fissure dans un bonheur que l’on croyait indestructible pour les recalés.

La rentrée en général se présente comme un premier soupçon, puis l’écrasante certitude. Le choix : se battre ou laisser la place ? Elle détermine aussi la suite de l’année qui peut se dérouler tout en finesse. On peut aussi choisir de souffrir avec dignité ou d’observer d’un regard lucide ses propres évolutions.

Tout est beau, et en même temps tout peut se pervertir dans ce monde d’apprentissage, de formation et de naissance de rêve.
Je l’ai vécu, j’ai rêvé et j’en garde des souvenirs agréables et même quelques regrets. Aujourd’hui je me dis que j’aurais pu faire mieux, j’aurais pu profiter encore plus.

Souvenir de l’école primaire

Au fond de moi ces moments me manquent et j’aimerais tellement les revivre parfois. La vie scolaire est une période de naïveté, de bonheur simple, qui peut apporter une certaine nostalgie. C’est une période déterminante de la vie où on se construit sans même forcément le savoir. Ensuite, il y a l’influence qu’a cette période sur le présent, c’est un moyen de mieux se comprendre.

– Les évènements passer dans son enfance sont perçus d’une autre vision (vision adulte).
– C’est l’essentiel de la construction de la personnalité, c’est un moyen de se connaître adulte.
– Cette période symbolise les premières expériences de la vie ces expériences restent gravés dans notre mémoire.
– Elle détermine le devenir de chaque être.
– La vie scolaire est aussi la période du bonheur, de la naïveté de moment heureux. Ou au contraire une enfance douloureuse.

Comme plusieurs je me replonger dans mon enfance pour mieux comprendre mon présent. Vous êtes à ma place aujourd’hui, profitez, peaufinez, osez, rêvez grand et savourez chaque instant. Ces moments vous ne les revivrez plus à un âge, et la suite de votre vie dépends en grande partie de votre parcours scolaire.

You may also like

Laisser un commentaire