Wook, plus que des confitures des instants de partage.

Par Herman TINA

Mettre la confiture au cœur des moments privilégiés en famille, telle est l’ambition de Wook

Un belle idée qu’a eu Marianna NANGUE, promotrice et créatrice de la marque de confitures, suite à d’inoubliables et agréables momentspassés à faire la cuisine avec les siens. Des instants de partage et de bonheur qu’elle espère recréer dans de nombreux autres foyers grâce à ses confitures et notamment via la marque Wook


Wook, 
voyez là, une association des termes “we” & “Cook” (nous cuisinons), preuve de ce que la marque Wook place la cuisine comme un espace de création du bonheur et de consolidation des des liens dans un foyer.

– Pourquoi wook et pas un autre nom?

Tout est partie de mon expérience personnelle. Mon enfance s’est déroulée entre des fûts d’éthanol à l’odeur chimique prononcée – dont l’usine de l’entreprise de mon père était embaumée – et les étals de marché dans la boutique de ma mère quand elle n’était pas en train de jouer de sa main verte pour faire pousser des plantes. J’ai adoré. Vous comprenez donc que j’ai été bercée dans une usine de transformation avec un esprit commercial très aiguisé. 

Je me suis mariée un 3 août, j’avais 22 ans ; un âge auquel certaines femmes commencent juste réellement à se découvrir et balbutient encore quand on les questionne au sujet de leurs rêves.

Mes débuts ont été pour ainsi dire des traits interrompus. 

Et donc la conquête de l’île de la vie commune m’a très souvent conduite à l’organisation de sessions culinaires collectives à la maison. 

Et en le faisant à répétition, je me suis vite rendue à l’évidence que cuisiner ensemble construisait des ponts dans mon couple et entre les membres de ma famille plus généralement. Ces sessions nourrissaient notre communication en la rendant plus saine et beaucoup plus intentionnelle. 

Cuisiner ensemble nous a également aidé à être plus créatifs sur notre table et dans nos habitudes, d’apporter un peu plus de variétés et d’esthétique à notre menu. 

C’est étonnant à quel point les choses que nous jugeons banales et qui nous passent si facilement sous le nez peuvent avoir un impact aussi fort sur notre façon de vivre et plus globalement sur notre façon d’envisager la vie.

Voilà pourquoi j’ai créé la marque WOOK qui est le rapprochement des termes We & Cook ce qui signifient en français ‘’Nous cuisinons’’. Elle a pour ambition de s’inspirer de la dynamique familiale pour créer des produits et concepts qui ramènent de la couleur à notre existence.

– Quel est votre parcours et qu’est-ce qui vous inspire la création de ces confitures?

Décrire mon parcours c’est toujours un exercice assez difficile pour moi parce que je le vis encore. 

Disons que je suis une adepte du système D, autodidacte sur certains sujets et une grande risqueuse (mot inventé visiblement). Je suis aussi mère de famille diplômée en économie et ayant travaillé dans plusieurs industries du FMCG à des postes différents entre chef de projet, commercial et responsable marketing. 

L’aventure Wook est partie de ma maison.

Lors d’une de nos nombreuses séances culinaires familiales nous avons essayé une confiture d’ananas bien que ça ne faisait pas partie de nos habitudes de consommation régulière de l’époque. A ma grande surprise tout le monde a aimé.

Par la suite nous en avons fait manger à d’autres familles et le retour était le même ; positif. 

En plus on s’est rendu compte qu’avec les confitures on pouvait réaliser des recettes originales et sortir de la monotonie à laquelle on les associait instinctivement.

Sentant qu’il fallait passer à un niveau supérieur, j’ai décidé de partir pour la France où j’ai suivi une formation qui était nécessaire pour la maîtrise des procédés de fabrication. Ce qui nous a d’ailleurs permis de passer aisément à une échelle plus grande tout en maintenant un bon niveau de qualité.

-Avez-vous toujours rêver d’être entrepreneur ?

Non pas du tout

Je pense qu’il y a tout autant du bon sens et de la valeur à être employé et de toute façon dans ma vision de la vie en général on a tous quelque chose à apporter à notre environnement que ce soit pour l’entreprise dans laquelle on travaille ou dans un projet qu’on a initié en externe. Il y a pour moi toujours à la base une certaine volonté de servir et d’apporter un plus à un écosystème. L’en/intrepreneuriat s’impose donc naturellement

– Vos confitures sont actuellement disponibles en trois saveurs : CHICCA, TROPICAL DANCE et PASSION SQUARE, quels sont les ingrédients que l’on retrouve dans chaque saveur et pourquoi ces produits là pour un départ ?

Ca s’est fait plutôt instinctivement. Déjà on a voulu rendre hommage à l’ananas vu qu’elle était la base de la toute première confiture qu’on a faite. Après on a essayé de l’associer comme il fallait. Pour les autres on est partis sur des fruits disponibles à l’époque quand on se lançait et on a créé des associations de goût. Je dois néanmoins avouer qu’en tant que fan particulière de mangues et ce depuis l’enfance, je ne pouvais pas manquer de rendre hommage à la fierté qu’est ce fruit. Précision nécessaire c’est que nous nous basons encore sur les fruits de saison.

-Qu’est-ce qui vous passionne dans cet univers ?

Dans ce monde, les possibilités sont infinies. On peut créer autant qu’on a envie. Les fruits, les légumes, les épices, les liqueurs etc. offrent de nombreuses possibilités et donc notre imagination est sans limite.  Ce qui nous passionne aussi c’est le goût qu’on arrive à créer grâce à des associations et les papilles qui s’égaillent à chaque fois. Et au-delà du goût on a aussi à cœur de créer des produits bons de l’intérieur et beaux à l’extérieur.

– Vous proposerez bientôt une quatrième saveur, peut-on en savoir un peu plus là-dessus ?

Oui bien sûr. On en parle déjà autour de nous. Elle sera un mélange très subtil  de banane et d’orange principalement. L’ensemble a été relevé comme il faut, avec d’autres ingrédients locaux. On salue ici la créativité de nos fournisseurs et leur abnégation à faire toujours des produits d’excellente qualité. 

Vous en saurez plus très bientôt. Ce qu’on peut déjà vous dire par contre c’est qu’en apéro comme au petit-déjeuner elle va faire un malheur.

– Comment les conserver ?

C’est hyper simple. Avant ouverture du pot vous pouvez le laisser sur une étagère. Une fois ouvert c’est au réfrigérateur par contre qu’il faudra le garder. La confiture devra être consommée rapidement. On reste sur de l’alimentaire et nous avons choisi de ne pas utiliser de conservateur dans nos recettes.

– Où  retrouve-t-on vos confitures, et comment s’en procurer ?

Nous livrons à domicile à Douala et Yaoundé et vous pourrez bientôt nous retrouver dans plusieurs points de vente. Nous vous tiendrons informés sur nos pages. 

– Laquelle de ces saveurs est votre préférée ?

Vous voulez une réponse honnête ou pas ? (rires)

Ca dépend des associations qu’on en fait. 

En tartine avec du fromage brie j’aime beaucoup Chicca.  En verrine je les adore toutes. 

Avec des saucisses je préfère Passion square et en sucré salé j’aime  particulièrement une qui est encore en  pleine expérimentation en cuisine. Et c’est une autre ‘’tuerie’’.

Retrouvez la marque Wook sur les réseaux Instagram et Facebook.

You may also like

Laisser un commentaire